En 1 clic

STTiLL, l’intérim au service d’un projet d’insertion
  • .
  • .
  • .
  • .
  • .

sttil.jpg

INAÉ : Ludovic MARIE, pouvez-vous nous présenter votre structure ?

Bonjour, je suis Ludovic MARIE, fondateur et gérant de STTIL (Société de Travail Temporaire d'Insertion du Limousin). L'entreprise a été créée avec l'appui du réseau des entreprises d’insertion du Limousin, fin 2005. Le siège se situe à Limoges, et nous sommes 5 associés, 3 personnes morales (entreprises et association) et 2 personnes physiques (dont le gérant).

Notre activité exclusive est le travail temporaire à destination des personnes éloignées du marché de l'emploi ; nos partenaires prescripteurs principaux sont Pôle emploi, la Mission locale, le PLIE, Cap Emploi, les référents ARPE du département de la Haute-Vienne. Tous nos salariés intérimaires bénéficient d'un agrément Pôle emploi.
En 2006, lors de notre première année de conventionnement, nous étions sur une activité inférieure à 10 ETP, nous nous sommes développés pour compter aujourd’hui plus de 30 ETP avec 140 salariés intérimaires.
Nous travaillons sur tout le département de la Haute-Vienne avec une présence plus marquée sur l'agglomération de Limoges.
L’équipe permanente se compose de 5 personnes : un gérant, un attaché commercial également responsable adjoint de la structure, une conseillère en insertion professionnelle et deux administratifs (dont un contrat de professionnalisation).

Sur quels types d'activités êtes-vous positionnés ?

Au départ, la majorité de nos missions se déroulait dans l’industrie avec l’embauche d’un public féminin, nous avions également une activité, mais plus réduite, dans le secteur du BTP.

Depuis 2008, avec la crise économique et l’entrée en vigueur des clauses sociales, l'activité s'est réorientée plus spécifiquement vers le bâtiment. Le premier marché auquel les salariés de STTIL ont participé a été la rénovation d'une ancienne caserne en un superbe bâtiment hébergeant le Conseil départemental. Nous sommes intervenus à chaque étape du chantier, du curage (démolition intérieure) à la pose des sols souples.
Aujourd'hui, STTIL intervient également dans les secteurs des travaux publics, de la fibre optique, de la peinture intérieure en passant par le gros-œuvre et l'électricité ; certains clients font appel à nous pour la collecte de déchets, l'industrie spécialisée et autres services.

Pour le déploiement de notre activité, nous travaillons en collaboration avec les autres acteurs de l'IAE du territoire, notamment les Ateliers et Chantiers d’Insertion et les Associations Intermédiaires, dans une logique de suite de parcours, ou d’orientation des personnes vers une structure plus adaptée à leur projet.

photo.jpg

photo.jpg, par Lguinard

Comme d’autres SIAE, STTIL est entrée dans une démarche qualité. Pourquoi vous êtes-vous engagés dans cette démarche ?

A la suite d’un diagnostic qualité (obligatoire pour être adhérent de la Fédération des entreprises d’insertion) voici un an, nous sommes entrés dans la démarche. Nous ne visons pas obligatoirement une certification : la démarche qualité selon le référentiel « EI/ETTI » de la Fédération des Entreprises d’Insertion est, pour nous, un outil d'organisation pour mieux nous structurer et améliorer notre offre de services vis-à-vis des intérimaires et entreprises. Nous sommes accompagnés dans la mise en place de cette démarche par une responsable qualité.

Comment est organisé l'accompagnement socio-professionnel de vos salariés ?

Notre Conseillère en Insertion Professionnelle a intégré STILL en 2011.

Elle fait preuve d’une grande disponibilité et écoute quant aux besoins de nos salariés, durant tout leur parcours au sein de STILL.
Nous passons beaucoup de temps au démarrage avec les personnes pour établir un diagnostic de leur situation professionnelle et sociale. Un accompagnement en coordination avec les travailleurs sociaux de secteur est, par ailleurs, souvent nécessaire pour l’accès au logement, la mobilité, la gestion budgétaire … 
Notre volonté est de faire progresser professionnellement nos intérimaires : nous travaillons particulièrement sur l’acquisition de compétences en sécurité avec le déclenchement de formations pour permettre la prise de poste, de même, des formations peuvent être proposées afin de valoriser et de faire reconnaître le parcours au sein de l'ETTI (SST, habilitations électriques, CACES, …).
Un de nos objectifs est de favoriser les entrées en formation ou qualification nécessaires aux besoins d’entreprises, de secteurs d'activités et de bassins d’emploi. D’une certaine manière, l’ETTI travaille dans un ordre inverse, partant d’abord de l’intérimaire et de son projet socioprofessionnel, pour ensuite rechercher l’entreprise cliente.

photo_1.jpg

photo_1.jpg, par Lguinard

C’est sans doute votre spécificité comparativement à une entreprise de travail temporaire « classique » ?

Nous appliquons les mêmes règles et les mêmes exigences concurrentielles, sociales et fiscales que nos confrères du travail temporaire mais appliquons les principes de la triple exclusivité* promue par le réseau des entreprises d’insertion.
Il est vrai que l'écoute et l’accompagnement global de nos salariés font notre spécificité.  Ainsi, l’ETTI est un partenaire économique et social des entreprises d’un territoire : elle est une solution à leur politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises), notamment en facilitant l’accès aux clauses sociales d'insertion et l’embauche de salariés.

*Triple exclusivité des ETTI ?
Le statut légal d’ETTI est reconnu par la conclusion avec l’Etat de la convention visée aux articles L. 5132-4, R. 5132-10-6 et R 5132-10-7 du code du travail. 
Après avis du CDIAE, le préfet peut conclure une convention avec une entreprise candidate quelle que soit sa forme juridique, l’entreprise conventionnée devra respecter la condition de triple exclusivité : d’activité unique de travail temporaire, de moyens tous dédiés au service du projet social, de public avec des personnes obligatoirement agréées par Pôle emploi. Au final, cette triple exclusivité fonde un cadre d’action incontournable et exigeant pour que l’ETTI exerce pleinement sa mission http://www.lesentreprisesdinsertion.org/publications/guide-etti. 

STTIL
20 B Cours Jourdan – BP 40235 – 87006 LIMOGES Cedex
05 55 77 11 83 – contact@sttil-interim.fr
www.sttil-interim.fr

Territoire :